Moteur asynchrone triphasé

Chez Cenov’ Distribution, retrouverez vos moteurs asynchrones triphasés, contactez nos experts pour vous accompagner.

Qu’est-ce qu’un Moteur Asynchrone Triphasé ?

Un moteur asynchrone triphasé est un type de moteur électrique qui fonctionne avec un courant triphasé. Il est appelé « asynchrone » parce que le rotor tourne à une vitesse légèrement différente de celle du champ magnétique tournant du stator. Ce type de moteur est largement utilisé dans les applications industrielles pour sa robustesse et sa fiabilité.

    Les moteurs asynchrones triphasés fonctionnent grâce à un système de trois phases de courant alternatif. Les trois bobines du stator, décalées de 120 degrés, sont alimentées par une tension triphasée, créant un champ magnétique rotatif. Ce champ magnétique induit un courant dans le rotor, produisant une force électromagnétique qui fait tourner le rotor.

    Marques :
    Puissance :
    Type de montage :
    Vitesse de rotation :
    Hauteur d'axe - Taillle carcasse :
    Matière du moteur :
    Tension réseau (50Hz) :
    Indice énergétique (IE) :
    Sonde de température :
    Mono / triphasé :

    Une question, un conseil

    Contactez nos experts

    FAQ :

    Fixation, montages d'un moteur asynchrone triphasé

    Les types de fixations des moteurs électriques industriels sont définis par la norme IEC 60034-7. Elles sont classifiées en 4 grandes catégories :

        • A pattes
        • A trous lisses (FF)
        • A trous taraudés (FT)
        • Sans palier avant

    Branchement d'un moteur asynchrone triphasé

    Le branchement d’un moteur asynchrone triphasé dépend de son type (à cage d’écureuil, a rotor bobiné / à bagues, dahlander, …). Les moteurs à cage d’écureuil représentent plus de 80% des moteurs dans l’industrie, nous allons donc développer leur branchement.

    Le branchement d’un moteur asynchrone triphasé à cage :

    Pour réaliser le branchement d’un moteur asynchrone triphasé, il va falloir connaitre son couplage. Il existe de nombreux couplages mais l’on en trouve majoritairement deux : triangle et étoile. Pour déterminer le couplage d’un moteur, il y a 4 étapes :

    1. Connaitre la tension et la fréquence de votre alimentation réseau. En France la fréquence du réseau est à 50Hz et la tension triphasé est généralement de 400V dans l’industrie. Si vous ne la connaissez pas vous pouvez la retrouver à l’aide d’un voltmètre ou d’un multimètre.

    2. Trouver le couplage à réaliser sur la plaque signalétique. 

    moteur asynchrone triphasé plaque signalétique

    Sur cette plaque signalétique, pour un réseau à 50Hz et 400V il faut réaliser un couplage triangle (symbole Λ à côté de la tension 400V pour 50Hz).

    A noter :

      • Les tensions sont toujours annoncées dans l’ordre triangle étoile : 230/400 V signifie que l’on a un couplage 230V 
      • Vous pourrez trouver les symboles :  Λ, Δ et D (couplage triangle) et Y (couplage étoile).

    3. Réaliser le couplage à l’aide des barrettes

    Moteur asynchrone triphasé exemple de couplage étoile (Y)        Moteur asynchrone triphasé exemple de couplage triangle (Δ)

    Les barrettes seront donc disposés comme la photo de droite afin d’obtenir un couplage en triangle. La photo de gauche est celle d’un couplage en étoile.

    4. Branchement des câbles d’alimentation réseau

    Pour ce faire il vous faudra suivre un ordre spécifique comme montré dans les images ci-dessous :

    Moteur asynchrone triphasé raccordement barrettes et cosses d'alimentation

    Veillez à faire attention à respecter les distances de sécurité minimales :

    Moteur asynchrone triphasé raccordement barrettes et cosses d'alimentation

    Tension Distance minimale de sécurité (mm)
    U ≤ 440 V 4
    440 < U ≤ 690 V 5.5
    690 < U ≤ 1000 V 8
    1000 < U ≤ 6900 V 45
    6900 < U ≤ 11000 V 70
    11000 < U ≤ 16500 V 105

     

    Le branchement des moteurs asynchrones triphasés de tous types :

    Vous trouverez dans le tableau ci-dessous un résumé du branchement des différents types de moteurs électriques asynchrones triphasés :

    Moteurs asynchrones triphasés schémas de connexion

    Plaque signalétique d'un moteur asynchrone triphasé

    La plaque signalétique donne rapidement les caractéristiques techniques et les performances d’un moteur. Au travers de ce paragraphe nous allons vous aider à comprendre votre plaque signalétique.

    Plaque signalétiques chez WEG :

     Plaque signalétique pour les hauteurs d’axe de 63 à 132 :moteur asynchrone triphasé WEG plaque signalétique annotée HA 63 à 132

    Plaque signalétique pour les hauteurs d’axe de 160 à 355 :
    moteur asynchrone triphasé WEG plaque signalétique annotée HA 160 à 355

    1 : Le numéro de série SAP du moteur. Ce numéro de série permet à WEG d’accéder à toutes les informations techniques du moteur.

    2 : Le nombre de phases d’alimentation : 3~ indique que l’on a 3 phases (on est bien sur un moteur triphasé).

    3 : La tension d’alimentation en volts.

    4 : Le numéro de service de fonctionnement indique le mode de fonctionnement pour lequel le moteur est construit. S1 indique un service continu à charge constante égale à la puissance nominale du moteur. Il existe au total 10 services type normalisés.

    A noter : utiliser un autre service que celui pour lequel le moteur est conçu peut entraîner des surchauffes.

    5 : Indice Enérgétique (IE) / Classe de rendement IE défini par la norme CEI/EN 60034-30.1

    6 : Carcasse du moteur : cette dénomination normalisée donne la hauteur d’axe de votre machine ainsi que son empattement. Dans nos exemples, « 132 » correspond à la hauteur d’axe et « S » à l’empattement ; « 315 » correspond à la hauteur d’axe et « S/M » à l’empattement. 

    7 : Indice de protection IP donne les indications sur la protection du moteur face aux poussières et à l’eau. Les moteurs en IP55 (indice standard chez weg) sont donc protégés contre les dépôts de poussières et les jets d’eau à la lance.

    8 & 9 : La classe d’isolation  correspond à l’échauffement maximal admissible par les enroulements.

    10 : La fréquence du réseau d’alimentation

    11 : La puissance nominale

    12 : La vitesse nominale en fonction de la tension

    13 : La courant nominal

    14 : Le facteur de puissance ou cos φ

    15 : La température ambiante maximale (°C)

    16 : Le facteur de service : il s’agit d’un pourcentage estimant la surcharge admissible par un moteur sur une période courte. Un facteur de service de 1.00 ne modifie donc pas à la puissance nominale plaquée. Si vous êtes face à un moteur ayant un facteur de service de 1.2 alors la puissance nominale pourra être dépassée de 20% temporairement.

    17 : L’altitude

    18 : La masse du moteur

    19 : Le type de roulement côté accouplement et côté opposé à l’accouplement

    21 : Le type de graisse

    22 : Les diagramme de couplage : on retrouve le schéma de câblage en fonction du triangle ou étoile.

    23 : Les intervalles de lubrification en heures

    24 : Les labels de certification

    25 : La date de fabrication

    26 : Le numéro de série

    27 : Le rendement à 100%, 75 et 50% de la charge

    28 : La méthode de refroidissement

    29 : Le design

    Quelles sont les différents types de moteurs asynchrones triphasés ?

    Il existe principalement deux types de moteurs asynchrones triphasés : les moteurs à cage d’écureuil et les moteurs à rotor bobiné.

    Quels sont les avantages des moteurs asynchrones triphasés ?

    • Robustesse : Conception simple et robuste, nécessitant peu d’entretien.
    • Fiabilité : Longue durée de vie et performance stable.
    • Efficacité Énergétique : Consommation énergétique optimisée, réduisant les coûts d’exploitation.
    • Polyvalence : Adaptés à une large gamme d’applications industrielles, de la ventilation aux machines-outils.

    Comment choisir le bon moteur asynchrone triphasé pour mon application ?

    • Puissance Requise : Calculer la puissance nécessaire pour répondre aux besoins spécifiques de l’application.
    • Vitesse : Déterminer la vitesse de rotation requise, généralement exprimée en tours par minute (tr/min).
    • Tension d’Alimentation : Choisir entre les configurations 230/400V et 400/690V en fonction de votre système électrique.
    • Type de fixation : afin de choisir la bon type de montage : bride, pattes, etc.
    • Environnement d’Utilisation : Tenir compte des conditions environnementales, telles que la température, l’humidité, et la présence de poussières ou de gaz corrosifs.
    • Classe d’Isolation et Degré de Protection : Sélectionner les caractéristiques adaptées pour garantir la durabilité et la sécurité du moteur dans des environnements spécifiques.

    Les moteurs avec une fixation à pattes :

    La fixations la plus commune de cette catégorie et dans l’industrie est la B3 : un moteur à pattes avec l’arbre en position horizontale.

    Vous trouverez ci-dessous les différents montages (cliquez sur les images pour en savoir plus) :

    Les moteurs avec une fixation à bride de fixation à trous lisses (FF) :

    La fixations la plus commune de cette catégorie et dans l’industrie est la B5 : un moteur avec une bride à trous lisses avec l’arbre en position horizontale.

    Vous trouverez ci-dessous les différents montages (cliquez sur les images pour en savoir plus) :

    Les moteurs avec une fixation à bride de fixation à trous taraudés (FT) :

    La fixations la plus commune de cette catégorie et dans l’industrie est la B14 : un moteur avec une bride à trous taraudés avec l’arbre en position horizontale.

    Vous trouverez ci-dessous les différents montages (cliquez sur les images pour en savoir plus) :

    Vous n’êtes pas sur de votre choix contactez nos experts